La méthode HACCP ou Hazard Analysis Critical Control Point est instaurée pour la protection de tous les consommateurs, sa façon d’agir est en relative avec des règles de gestion sécurité alimentaire et stricte. C’est la référence bien définie qui suit la norme internationale comme la norme ISO 22000. Quels sont les principes des normes HACCP pour les entreprises de nettoyage ? Voici quelques informations à savoir.

Généralités sur le HACCP

En général, le HACCP vise à accompagner la restauration des professionnels sur leur accomplissement du travail. Il a pour but de garantir les aliments dans l’hygiène. C’est l’analyse des dangers chimiques, physiques et biologiques qui concerne les aliments. Voici quelques constituants du HACCP :

  • L’analyse approfondie des dangers.
  • Détermine les points critiques.
  • Détermine les seuils critiques.
  • Instaure les systèmes de surveillance.
  • Détermine les mesures correctives.
  • Une application de la procédure qui vérifie le bon fonctionnement ainsi que le système du HACCP.
  • Le dossier récapitulatif d’établissement de la procédure comme leur application.

Les normes HACCP sont traduites en français comme analyse des dangers et maîtrise des points critiques ou CCP. Un dispositif permettant aux restaurateurs d’évaluer et d’identifier les risques biologiques qui a une liaison avec l’alimentation, la listeria, les résidus d’huile, la salmonelle, le produit d’entretien chimique ou physique. Il faut tenir propre les aliments proposés à consommer. Et aussi, corriger les points critiques atteints. Depuis 2005, la norme ISO 22000 est appliquée sur les entreprises agroalimentaires qui sont plus précisément l’hygiène des aliments. Il s’agit des normes d’hygiène des sociétés de nettoyage.

Qui sont les entreprises concernées ?

Les entreprises dans la filière agroalimentaire sont concernées sur la norme ISO 22000. Les professionnels dans le secteur adoptent le guide de l’hygiène. Ce sont les activités comme :

  • Les producteurs alimentaires.
  • Les professionnels de bouches comme les poissonneries ou maraîchers et les restaurants.
  • Les entreprises de stockages, de transports, de logistique, de distribution d’aliments et de conservation.
  • Ce qui fournit les équipements ou bien fournisseurs.
  • Les entreprises qui fabriquent les produits d’entretien et de nettoyage.

Le but est de prévenir les problèmes alimentaires comme la mauvaise qualité du produit ou de présence des corps étrangers ou des produits chimiques dans la nourriture. Normalement, la prévention des consommateurs joue un rôle important pour réagir sur les risques détectés. Collectivement, les normes HACCP valorisent les établissements et permettent la proposition de la bonne qualité de la nourriture.

Comment instaurer la méthode HACCP ?

Le HACCP est mis en place dont sa base est le volontariat. Les entreprises concernées doivent s’engager leur production des produits ou services pour suivre les règles d’hygiène qui sont préétablies. On peut atteindre les objectifs si chaque entreprise relève ses décisions stratégiques. On nomme un responsable pour assurer la gestion du bon fonctionnement de la sécurité alimentaire. Mais notez que la norme ISO 22000 n’est jamais une obligation. De même, les moyennes et petites entreprises ne peuvent pas disposer leur moyen d’obtenir suffisamment la norme. D’ailleurs, l’Union européenne établit l’hygiène des règles un peu plus pratique et souple en 2006. Les qualités du produit sont garanties à l’assiette jusqu’aux fermetures de l’usine.