La nourriture proposée par les industries agroalimentaires peut être fatale pour les consommateurs si elle est impropre ou si elle ne répond pas aux normes d’hygiène. Afin d’éviter ces dangers, l’industrie agroalimentaire est soumise à des règles strictes telles que le HACCP.

La norme HACCP ou le Hazard Analysis Critical Control Point appelée également analyses des dangers-points critiques, est un système qui évalue les dangers et les risques relatifs à l’hygiène dans le secteur de l’agroalimentaire. Depuis sa création, un grand nombre de pays commencent à adopter ce système.

Le HACCP et la sécurité alimentaire

Il est impératif de savoir que le HACCP est comme une sorte de prévention. Ce système a été mis en place afin de mieux évaluer les risques liés à la sécurité de l’hygiène dans le secteur agroalimentaire. Son implantation est donc indispensable dans le seul but d’éviter les dangers lors de la conception des produits de l’industrie alimentaire. Actuellement, des experts en agroalimentaire tels qu’Olivier Dekokere ont prouvé qu’il est important de tenir compte de la sécurité alimentaire. Si le but de l’industrie est de proposer à ses clients des produits de qualité, l’entreprise est obligée de travailler de façon hygiénique. Une fois que cette méthode était mise en place, l’industrie en question peut également installer un système de surveillance et réaliser des actions correctives.

Pourquoi mettre en place le système HACCP ?

Ce n’est pas un hasard si l’Organisme International de Normalisation ou ISO a obligé tout le secteur agroalimentaire mondial a adopter ce système de prévention. Son implantation propose un grand nombre d’atouts. Non seulement pour l’entreprise, mais également pour les consommateurs. En effet, les normes HACCP augmentent la qualité des offres. Ce qui va entrainer la fidélisation des clients. Si la société décide de réaliser des exportations de produits, l’installation de ce système peut être un passe-droit.

Les principes de la méthode HACCP

Le HACCP est un outil qui demande un grand savoir-faire. Son installation repose sur 7 principes.

– En premier lieu, il y a ce qu’on appelle l’identification des dangers. Ce principe permet d’identifier les mesures préventives à prendre. – En deuxième lieu, on peut citer l’identification des CCP, ce principe a pour but d’éliminer les dangers intimidant la salubrité de l’aliment. – Prendre les mesures de maitrise est également important. C’est le troisième principe. – La vérification du plan HACCP s’avère être utile si les paramètres ne sont toujours pas maitrisés. – Après la vérification, il est important d’appliquer des tests afin d’en savoir plus sur l’efficacité de l’outil HACCP. – Et en dernier lieu, il est indispensable de réaliser un dossier sur les 6 procédures appliquées.

Il est impératif de savoir que la méthode HACCP est impérative dans le secteur agroalimentaire mondial. Et elle prend en compte les matériels utilisés et les personnels de l’industrie, les produits, les procédés et les dangers significatifs au regard de la sécurité des aliments.